Différence entre réhabilitation, restauration et rénovation

Dans le monde de l’immobilier, beaucoup d’acheteurs choisissent encore d’acquérir un bâti déjà construit. Souvent, le nouveau propriétaire procède à une retouche de la maison : rénovation, réhabilitation ou restauration. Ces termes sont bien différents, car les travaux à effectuer se diffèrent. Si vous vous êtes dit jusqu’à maintenant que ces notions évoquent la même chose, détrompez-vous, car ces trois travaux ont vraiment leurs propres procédés et intérêts.

Qu’est-ce que la réhabilitation ?

La réhabilitation consiste à préserver le caractère historique du bâti, mais en y installant des éléments de confort contemporain. En tout, réhabiliter consiste à rénover le bien sans procéder à sa démolition. Les travaux se concentrent plutôt sur de simples restructurations en lui offrant un meilleur rendu externe. Ainsi donc, les caractères architecturaux et historiques seront préservés. Son intérieur subit toutefois des améliorations substantielles afin de miser sur la modernisation et surtout sur le confort. Elle peut s’avérer coûteuse, mais des aides et des subventions publiques sont disponibles à condition de confier le projet à un professionnel agréé en immobilier.

Qu’en est-il de la restauration ?

La restauration consiste à remettre en état le bâti dans son état ancien ou proche dans le respect des logiques de construction. Quand on restaure donc, il est indispensable de préserver l’originalité du bien. Les travaux à effectuer consisteront donc à rénover dans le but de retrouver son état initial. Pour que le rendu final corresponde essentiellement à celui d’avant, le concept architectural ainsi que la logique de construction doivent obligatoirement être maintenus, et ce dans les moindres détails.

Quand parler de rénovation ?

La rénovation s’agit de partir du vieux et d’en faire neuf. Il est possible que cela conduise à une destruction quand le besoin se fait sentir. L’ancien est au service du neuf. Certains détails peuvent subsister pour donner du charme ancien. Généralement, la rénovation a pour but de créer quelques choses de nouveau. Le propriétaire a le choix de :

  • Remettre à nu le terrain pour y mettre en œuvre un nouveau plan n’ayant aucun lien avec l’ancien.
  • Remettre à neuf certaines parties afin d’avoir plus de confort.

La rénovation implique souvent un investissement lourd, c’est pourquoi l’intervention d’un vrai professionnel est requise vu la complexité des travaux à effectuer.

Dans tous les cas, des travaux sont toujours obligatoires quand on achète dans l’ancien. Déjà au niveau des installations électriques et de gaz, des vérifications sont à prévoir afin de s’assurer les bons fonctionnements des systèmes. Les conduites d’eau et les évacuations sont aussi à réviser. Pour le confort des occupants, il est aussi important de se pencher sur les détails comme la climatisation par exemple. Les principales touches de modernisation sont aussi à prévoir.