Que faire en cas de refus d’un prêt immobilier ?

Lors de la présentation de son plan de financement auprès de la banque ou d’un organisme de financement, il est possible que la banque refuse la demande d’un prêt immobilier. Il est vrai que le refus de prêt immobilier est une décision discrétionnaire de la banque, cependant le demandeur souhaite toujours avoir une explication quant au refus de sa demande de prêt.

Que faire si votre demande de prêt immobilier est rejetée ?

Que faire si vous faites face au refus d’un prêt immobilier après avoir trouvé la maison ou l’appartement de vos rêves? Est – ce que vous allez renoncer définitivement à votre projet ou, au contraire, relancer votre demande pour la deuxième fois.

Quels sont les motifs valables de refus d’un prêt immobilier ?

Une décision qui doit être justifiée par l’établissement de crédit, certaines banques peuvent fournir les motifs de refus. Si, par exemple, votre ratio d’endettement était de l’ordre de 40% et que vous avez plusieurs crédits pour la consommation actuelle, cela peut affecter votre capacité d’endettement. Voici les principales causes de refus d’un prêt immobilier de la part d’un organisme financier.

  • Parmi les causes principales de refus d’un prêt immobilier est la situation financière de l’emprunteur qui est visible à partir de votre plan de financement. Lorsque la banque après avoir analysé votre état financier constate un déséquilibre entre l’ensemble des avoirs et les charges financières, cette dernière peut prendre la décision de refus du prêt immobilier de l’emprunteur.
  • En fonction de votre plan de financement, en évaluant le taux d’endettement de l’emprunteur et en constatant que le taux est supérieur à 33%, le banquier peut avoir un doute quant au financement de votre projet immobilier.
  • Cependant, le motif central du refus de financement par l’organisme de crédit est la capacité de l’emprunt. Dans ce cas, la banque prend la décision en fonction du taux d’endettement et de votre capacité de remboursement.

Une faible évaluation peut conduire la banque à refuser une demande de prêt immobilier

Si l’évaluation de la propriété est nettement inférieure au prix d’achat, le ratio prêt / valeur (LTV) peut être supérieur à ce que le prêteur peut approuver légalement. Les problèmes d’évaluation des propriétés, même s’ils ne sont pas les plus faciles à résoudre, peuvent être résolus. Si le prix d’achat est supérieur aux valeurs domiciliaires du quartier, essayez de renégocier. Face à un refus d’un prêt immobilier, l’emprunteur a plusieurs options.  La première option est de payer d’autres dettes de financement (en cas de crédits multiples) et de relancer votre demande plus tard au même banquier. Si vous constatez que le refus était infondé, il est logique de recourir à d’autres établissements de crédit, encore mieux d’appeler un courtier en crédit immobilier pour demander des offres de crédit compatibles à vos besoins.